efficacité du Champix pour arréter de fumer

Le champix est-il efficace pour arrêter de fumer ?

La dépendance à la nicotine rend l’arrêt du tabac particulièrement difficile, c’est pourquoi beaucoup de fumeurs ont autant de difficultés à arrêter la cigarette. Le sevrage de la nicotine doit donc être accompagné afin de garantir la réussite de l’entreprise d’arrêter de fumer qui doit toutefois avant tout soutenue par une véritable motivation.

Pour aider le fumeur à arrêter, de nombreuses options existent : les célèbres gommes à mâcher et les non moins célèbres patchs par exemple, mais aussi le champix. Ce produit moins connu a néanmoins des avantages non négligeables qui méritent qu’on s’y intéresse de plus près.

Qu’est-ce que le Champix ?

Le Champix est un médicament ayant pour objectif d’accompagner le fumeur dans son sevrage tabagique. À cette fin, le champix contient une molécule du nom de Varénicline dont l’efficacité dans le cadre d’un traitement a été démontrée scientifiquement. Cette molécule agit directement sur le cerveau au niveau des récepteurs nicotiniques. En effet, la nicotine a un effet sur le système nerveux via ces récepteurs qui libèrent de la dopamine, une hormone du plaisir, ce qui joue évidemment un rôle important dans le plaisir de fumer et donc dans la difficulté à arrêter. La Varénicline va agir directement au niveau de ces récepteurs de façon à remplacer la nicotine et faciliter le sevrage.

Comment le Champix agit ?

Lors d’un traitement au Champix, celui-ci va agir en remplaçant chimiquement la nicotine auprès des récepteurs précédemment cités et aura deux principaux effets. Tout d’abord, ce traitement va permettre de limiter les symptômes liés au sevrage grâce à l’action sur le système nerveux de la varénicline en remplacement de la nicotine. De plus, en réduisant la sensibilité du système nerveux à la nicotine, le Champix va permettre au fumeur de ne plus ressentir autant de plaisir lors de l’absorption de nicotine. Toutefois le Champix est un véritable médicament et comme tout médicament il peut avoir des effets secondaires tels que la nausée, des troubles du sommeil et des céphalées, néanmoins ses résultats probants et validés scientifiquement sont un véritable atout pour cette aide à l’arrêt du tabac encore méconnue.

De plus, son usage est soumis à prescription par un médecin ce qui est un point positif supplémentaire, car le sevrage pourra alors bénéficier d’un véritable accompagnement ce qui est l’un des facteurs clés dans la réussite de l’arrêt de la cigarette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *